La RDC retrouve le sommet

L’équipe nationale de Basketball masculine vient de réaliser l’exploit. Atteindre une finale d’une compétition majeure après plus de deux décennies de passage à vide.

Pour cette première édition de l’AfroCAN, un championnat réservé aux joueurs locaux, le public sportif congolais n’était pas très enthousiaste, ayant encore en travers de la gorge, la sortie prématurée de l’équipe de football de la CAN Egypte 2019.

Alors quant à la surprise générale, les Léopards enchaînent quatre victoires d’affilée pour se hisser en finale de la compétition, les esprits endormis se réveillent.

L’attention de l’opinion se rapporte sur cette équipe jeune et ambitieuse, qui pourtant marche sur des béquilles. Préparation insuffisante, primes irrégulières, conditions d’entraînement parfois surréalistes, les basketteurs congolais en ont vu des vertes et des pas mûres. Pourtant, malgré cette situation, leur moral est resté intact.

Invaincus depuis le début de la compétition et après avoir créé la sensation en éliminant l’Angola, l’une des plus grandes sélections du continent, les Léopards ont su montrer que le pays regorgeait de talents, qui n’attendent que des gestes concrets pour s’affirmer et porter haut les couleurs de notre pays. Au vu de la préparation, cette finale, quel qu’en soit le résultat, a été un défi relevé.

De nombreuses âmes bienveillantes qui ont cru en la capacité de l’équipe à aller de l’avant et qui ont accompagné sa phase de Renaissance depuis 2017 réalisent enfin, l’impact du Basketball et l’engouement qu’il crée.

Bien que privé de retransmission en direct à la télévision, les Congolais de partout communient avec leur équipe qu’ils encouragent et regardent sur les réseaux sociaux notamment.

Quoi qu’il arrive demain, nos fauves sont arrivés à un point où beaucoup n’auraient jamais parié un franc sur eux. Ils sortiront de cette compétition par la grande porte.
Nous sommes fiers d’être Léopards.

By Raptor